J 061 Oulan-Bator

Jeudi 12 Juillet 2018

Cinq heures quarante cinq… le jour se lève sur la steppe mongole

Les premières yourtes sont là !

Des troupeaux sillonnent cette vaste plaine

Arrivée à la gare d’Oulan-Bator à 7 heures, je décide de faire les 4 kilomètres jusqu’à l’hôtel à pied.

La ville semble bien endormie :

Je trouve l’hôtel à 50 mètres de la grande place Gengis Khan, point central d’Oulan-Bator

L’hôtel Urgoo (grande yourte mongole) me permet de déposer mon bagage, prendre un petit déjeuner, trouver un distributeur de billets :

Je suis donc paré pour appeler un taxi et aller chercher Anne à l’aéroport (Gengis Khan, évidemment).

L’avion qui l’a transportée de Nice à Oulan-Bator en passant par Istanbul et le Kirghizistan, arrive avec 5 minutes d’avance. Une demie-heure plus tard elle franchit le sas d’arrivée !

Ça fait quand même 61 jours que nous nous sommes quittés et nous nous retrouvons à des milliers de kilomètres de chez nous !

Le taxi nous ramène à l’hôtel et pendant qu’Anne se repose je pars à la recherche d’une carte téléphonique mongole.

Je suis obligé de traverser une bonne partie de la ville car beaucoup de boutiques sont fermées à cause de la fête nationale.

Je trouve mon bonheur dans un centre commercial et me voilà paré pour utiliser la 4G ou la 3G locale de l’opérateur Unitel.

Encore une photo, au passage, de la place Gengis Khan :

Anne un peu reposée nous partons à la découverte de la ville et de ses festivités du Naadam.

Parapluie à la main car le temps semble incertain.

Sur la place Gengis Khan il y a plus de monde. Les familles se font photographier en costume traditionnel :

Des enfants jouent partout :

Ils se laissent photographier sans difficulté. Leurs parents semblent fiers qu’on photographie leurs enfants.

À Ulaanbaatar la fête du Naadam est commencée depuis hier et se termine demain.

Aujourd’hui tout se concentre dans le stadium, à deux kilomètres au sud du centre ville.

La foule se presse aux alentours du stade.

Des petits stands de brochettes, d’oshurts (beignets à la viande) sont assaillis de tous côtés.

L’entrée du stade se fait avec des billets mais il n’y a pas de guichet : tout est vendu et à part la vente à la sauvette aucune chance d’accéder à l’intérieur et aux gradins :

A l’intérieur se déroulent les combats de lutteurs 🤼‍♂️.

Tant pis nous les verrons demain à 40 kilomètres d’Ulaanbaatar, en même temps que les courses de chevaux.

Ou même à la télé ou au moins six chaînes transmettent en direct les épreuves.

Nous assisterons ainsi à la remise du trophée au champion 2018 de la lutte à la télévision :

En plus des félicitations du jury le vainqueur reçoit un prix conséquent

Un beau 4×4 rutilant ! De quoi motiver pour les prochains combats…

En rentrant du stade un petit bonjour au tout premier touriste européen venu à Oulaanbaatar :

C’est grâce à lui que nos amis italiens sont devenus les rois de la pasta !

Je vais maintenant appuyer sur le bouton « pause » de ce blog… Les tribulations touristiques en Mongolie ne sont pas l’objet de ce blog et je reprendrai ma plume dès que je recommence mes « aventures » (!) cyclistes.

J’espère que vous serez plus patients que moi… car j’ai hâte de poursuivre mon voyage vers Vladivostok !

En tout cas merci de m’avoir accompagné jusqu’à maintenant et rendez-vous le plus vite possible sur le blog !

Avec toutes mes amitiés cyclistes !

Stéphane

10 réflexions sur « J 061 Oulan-Bator »

  1. Waw, les costumes sont super beaux! Dommage que tu vas arrêter à écrire, juste au moment que je commence à te suivre 😉 J’étais déjà curieuse de voir les immages mongoles. Profitez bien des jours qui vous en restent…

    J'aime

  2. Tu peux continuer à écrire 🙂 À vélo ou à pied, seul ou accompagné, nous serons ravis de lire tes aventures ! Change le nom du blog : Stéphane.travel

    J'aime

    1. Avec Anne le rythme devient trop intense…! Trop de visites, de boutiques, de musées… plus le temps d’écrire. Et cette finale de foot a consommé aussi un peu de notre temps. Enfin je vais prendre un peu de vacances 😎 pour de vrai. De façon un peu égoïste le blog m’a aidé pendant mon trajet en vélo, c’était un peu un fil d’Arianne et un exercice de « digestion » de la route. J’en ressens moins la nécessité aujourd’hui… 🙄

      J'aime

  3. Bravo au 24ème champion du monde Français en Russie! Incroyable ton voyage!
    c’était super de te suivre en léger différé .
    repose toi bien et profitez bien tous les 2 du séjour en Mongolie

    J'aime

  4. Querido Sthephane, hacerte llegar nuestra ENHORABUENA por conseguir Francia la copa mundial de footboll 2018 y desearte un final, en estos últimos días que te quedan, feliz del viaje tan maravilloso que estas realizando y lo hayamos compartido contigo.
    Que lo sigas disfrutando y ahora con más motivo con la compañía de Anne.
    Un abrazo
    Carmen

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s