J 047 bis Nizhnyaya Poyma – Alzamaï

Jeudi 28 Juin 2018

Je reprends le fil de la journée de Jeudi…

Pas de suspense puisque vous savez que j’ai atteint l’arrivée de cette étape, mais…

Je commence la journée par une grosse frustration : après 20 km je m’arrête dans un Café, bienvenu, puisque je suis parti sans petit déjeuner.

Je passe ma commande et je vais me laver les mains dans le petit espace-lavabo près de la porte d’entrée. Et pendant que je suis en train de me rincer les mains, je regarde machinalement par la fenêtre et je vois passer un cyclotouriste qui avance vers Krasnoïarsk … c’est trop bête ! Si je ne m’étais pas arrêté je l’aurais croisé et j’aurais rencontré un collègue… le deuxième après Sven qui venait d’Hanovre.

Je me précipite à l’extérieur mais je ne l’ai vu qu’alors qu’il avait passé le Café d’une cinquantaine de mètres. Après la route tourne et descend… je siffle entre mes doigts de toutes mes forces ! J’ai le temps de voir son visage se tourner en arrière et il disparaît, happé par le virage et la descente.

Je ne saurai jamais qui il est, d’où il vient. Il m’a semblé voir un visage barbu, ça sera tout.

Je suis horriblement frustré…

Tant pis, c’est comme ça 😔.

Après quelques kilomètres, je passe au-dessus d’une belle rivière, la Biryusa:

Cette rivière fait des méandres et le village éponyme, se trouve inséré dans les boucles de la rivière :

L’autoroute du Baïkal (R 255) est en travaux et mon trajet me fait traverser le bourg de Biryusa. Je dois emprunter le pont tout au sud et rejoindre l’autoroute par une route secondaire.

Je traverse le village et je m’arrête dans une petite épicerie  : fruits et sodas.

Les enfants du village sont bien élevés et me demandent poliment d’où je viens :

Je continue jusqu’au pont que je m’apprête à franchir quand

Demi tour et je refais mon chemin en sens inverse.

D’après les explications des plus grands enfants, il y a belle lurette que ce pont a disparu. Il faudra que Google mette sa carte à jour.

Ce détour me permet de passer par une source captée où tout le monde remplit ses bidons… j’en fais autant :

Et c’est reparti sous le soleil après ce petit détour.

Une demi-heure après c’est « la » zone de travaux qui se profile à l’horizon :

Équipement de protection obligatoire :

Ayant avalé toute cette poussière je n’ai plus très faim et j’avance pour essayer de récupérer l’heure perdue avec le changement de zone horaire.

Un peu avant 16H un mirage sur la route devant moi…

Après la frustration de ce matin une double compensation puisque c’est un couple qui arrive.

Ce sont deux jeunes russes de retour du… Vietnam !

Quand je vous dis qu’on est sur une petite planète et que voyager en vélo ça vous permet d’aller partout !

Trop brève rencontre mais le contact est noué et j’ai leur mail : j’espère avoir bientôt plus d’infos sur leur voyage 😋.

Il faut repartir mais cette fois avec le sourire né d’une rencontre !

La route est toujours ponctuée de montées sérieuses et c’est à 19H30 que je boucle les 137 kilomètres de la journée.

Et il faut négocier un peu le prix de la chambre qui se paie à l’heure dans ce motel.

Du coup je sais que j’aurais quitté l’hôtel à 6 heures demain matin.

Je ne sais pas encore que le WIFI de ce motel cache une connexion internet quasi inexistante… 😬.

À bientôt !

4 réflexions sur « J 047 bis Nizhnyaya Poyma – Alzamaï »

  1. C est dingue ca fait plus d un mois qu on attend tous tes videos et recits !!!!
    C est passionant
    Vivement qd meme que tu termines car tu as besoin de te remplumer 😜
    😘😘😘😎

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s