J 29 Out of Nowhere (55.4986,72.7999) – Omsk

Vendredi 8 Juin 2018

Un petit coup d’œil à la station service fantôme avant de partir (elle n’apparaît sur aucune carte, comme l’hôte où je viens de dormir…)

Finalement j’ai bien eu raison de m’arrêter hier soir, car ce matin ça roule plutôt bien. Une heure et vingt minutes pour les 36 premiers kilomètres, qui correspondent à ce qui aurait pu être mon étape hier soir.

Je suis certain que j’aurais mis 3 heures hier soir… sans vent (et reposé) ça change tout !

Un gigantesque complexe pétro-chimique avant d’arriver à Omsk :

Dès mon arrivée je me rends dans le magasin de vélo d’Eldar qui m’attend de pied ferme pour quelques petites interventions mécaniques.

Le Nouvel Athlète, magasin, atelier, service :

Avant que je m’en aille Eldar me donne rendez-vous pour une petite fête… en mon honneur (c’est mon anniversaire demain !).

Donc je suis attendu ici à 17H.

En attendant je me dépêche de retrouver Alexey qui me conduit à son appartement

Nous passons le long de l’Irtich

Ensuite les parents d’Alexey viennent nous chercher pour un diner dans leur maison.

La soirée commence par un bania, le sauna russe où on se fait flageller par des branches de bouleau !

Expérience intéressante, mais je n’arrive pas à me décider si c’est quand on flagelle ou quand on est flagellé que l’on fait le plus circuler le sang !

Ensuite les plats se succèdent : bortch froid (façon gaspacho), volaille dorée aux lentilles…

Ensuite les parents d’Alexis, Nicolaïsme et Veronica, nous raccompagnent en me faisant visiter la rue Lénine, la plus importante d’Omsk.

Alexey à côté de Labouchka, fille d’un gouverneur d’Omsk, au 19ème siècle, avec un livre de Pouchkine à la main.

Et la statue la plus célèbre d’Omsk, Stefanitch… un égoutier qui symbolise les travailleurs d’Omsk.

Mon blog est un peu « bâclé », j’en suis désolé mais ma journée de repos a été très occupée du matin jusqu’à plus de minuit… on n’a pas tous les jours 65 ans !

Donc la suite des aventures à Omsk en fin de journée…

8 réflexions sur « J 29 Out of Nowhere (55.4986,72.7999) – Omsk »

  1. Bon anniversaire et Bravo pour le chemin parcouru ! Cette étape à Omsk avait l’air bien sympathique. Merci de nous faire voyager 🙂

    J'aime

    1. Merci beaucoup Georges, tes souhaits ont été exaucés : mes hôtes et tous ceux que j’ai rencontrés à Omsk m’ont vraiment fait passer un anniversaire mémorable… À bientôt pour des nouvelles de tes voyages 😊

      J'aime

  2. Bon anniversaire Stephane.
    Nous admirons ton courage . Affronter plus de 9000km , avec tous les dangers d’un tel périple : moustiques, chiens, nids de poule, orage, pluie diluvienne⚡️🌧, trompeaux de vaches, camion , voitures , autoroute Russe, chocolat périmé, panneaux de signalisation en Russe, perte de réseau, douches froides, flagellation avec des branches de bouleau…….. brûlure du postérieur ….
    Et tout ce qu’on ignore !
    Bravo Stephane tu es toujours jeune .
    Pierre-Albert et Odile

    Aimé par 1 personne

    1. Ce qui est sûr c’est qu’entre le 8, le 9 ou le 10 Juin je ne sens pas une grande différence au niveau de la forme physique. Il n’a pas dû se passer grand chose dans mon horloge biologique le 8 Juin à minuit. Quant à mon postérieur il ne me fait aucunement souffrir 🤪.
      Mais je surveille quand même !

      J'aime

  3. С днем рождения, Степан!
    Удачи и интересных встреч!
    Joyeux anniversaire!
    Tout va bien jusqu’à présent. Bravo! L’ Irtych déjà! Est-ce une belle rivière? Je vois que tous les jours tu a le même menu: bortsch et blinis. Et où est la riche cuisine russe? Bonne route et les rencontres intéressantes! Bonne chance! Bisous. Tatiana

    J'aime

    1. Merci beaucoup Tatiana ! L’Irtych est une belle et grande rivière. Dans Omsk les rives sont aménagées avec du sable (un peu comme Paris-Plage) avec des jeux pour les enfants, des terrains de volley… on se croirait au bord de la mer. Je n’ai pas vu de personnes dans l’eau (elle est peut-être encore un peu fraîche…), par contre beaucoup de pêcheurs amateurs. C’est vrai que les menus des restaurants sur la route sont un peu stéréotypés mais je suis devenu fan des soliankas : chaque restaurant y ajoute sa petite touche originale et je trouve ça très bon. Et puis à côté j’ai quelques repas spéciaux comme chez les parents d’Alexey mon hôte à Omsk : sa maman avait préparé un bortch froid comme le font les Bélarus paraît-il, c’était très bon.
      Encore merci pour ton message.
      Bizz
      Stéphane

      J'aime

Répondre à Stéphane Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s