J 28 Krutinka – Out of Nowhere (55.4986,72.7999)

Jeudi 7 Juin 2018

Je pars un peu dans l’inconnu après ma nuit sous la tente (qui s’est très bien passée malgré les arrivées et départs nocturnes des poids lourds… je n’ai rien entendu !).

Il me reste 186 km à faire pour arriver à Omsk. L’idéal serait de faire une centaine de kilomètres aujourd’hui et le reste vendredi. Mais pas d’hébergement possible avant Krasnyy Yar à 140 km de mon « camping » de la nuit…

Je pars tôt en me fixant comme objectif d’atteindre Krasnyy Yar, mais de m’arrêter en route si je trouve un endroit adéquat ou si je suis trop fatigué.

Le vent se lève et il est de plus en plus face à moi mais le profil de la route est complètement plat (petite vidéo)

Vers 13H je m’arrête dans un Café : 84 km depuis le départ… je suis rincé. Mais après un repas copieux et des poignées de mains échangées avec des Kazakhs d’Astana qui n’en reviennent pas de me voir ici en vélo, je repars motivé pour les 56 km restants.

Motivé mais je prends des rafales de vent en plein nez. J’avance entre 9 et 14 km/heure…

À 17H j’atteins un point où j’avais noté une station service « potentielle » : à 200 m sur la droite… un « motel » pas très grand mais qui semble correct.

Je pense que je peux continuer mais l’étape de demain n’est pas longue donc ça ne sert à rien de forcer : je m’arrête après 110 km et je vais m’installer dans ce petit hôtel de campagne avec des fermes, des chevaux.

C’est confortable, propre et accueillant

A part la rencontre avec les Kazakhs, rien de bien mémorable aujourd’hui.

Demain je suis attendu vers 12H à Omsk chez Alfaro qui a un atelier de réparation de vélos. J’ai prévu une petite révision générale.

Puis Aleksey qui va m’héberger soit chez lui, soit chez ses parents car il part dimanche.

On verra !

Bonne journée à vous

17 réflexions sur « J 28 Krutinka – Out of Nowhere (55.4986,72.7999) »

  1. Incroyable comme pas une seule fois tu ne nous a laissé transparaitre un moment de découragement…trop fort Stephane..on t’aime
    Patrick

    J'aime

    1. Pour le moment je trouve que j’ai beaucoup de chance avec les conditions de mon voyage, avec les rencontres… je suis vraiment vernis alors je n’ai pas de raison de me décourager. En plus j’ai grâce à Internet un contact permanent avec mes amis et ma famille… que demander de plus ? La vie est belle !

      J'aime

    1. Merci Rose ! Bon week-end à toi, pour moi c’est repos à Omsk où je suis arrivé à midi après un parcours express de 81 km ce matin : il n’y avait pas de vent et je sentais l’écurie !

      J'aime

      1. Tu vas bien finir par te faire flasher par un radar !
        Lève le pied !
        Ah, mauvaise expression… je pense que « lever le pied » tu le fais à longueur de route !
        Bonnes découvertes…
        Profite bien…

        J'aime

  2. salut Stéphane, depuis 28 jours, nous sommes subjugués par tes chroniques quotidiennes, par l’excellence de ta prose. Un vrai narrateur qui nous tient en haleine, comme un feuilleton de l’été ! Faut-il dire courage, abnégation, dépassement de soi, quête d’absolu, performance, désir de rencontre ? Sans doute tout à la fois…
    Demain, je pars en Bourgogne pour 4 modestes jours de vélo au milieu de paysages sublimes. Mais je ne suis qu’un liliputien au regard du géant que tu es. Respect. Vivement demain pour boire tes paroles. Françoise et moi t’embrassons et amitiés à ta petite reine.

    J'aime

    1. Une chose est sûre : nous sommes tous à la même échelle, mais ici c’est l’échelle qui compte un peu plus de barreaux ! Mais c’est toujours pareil, un coup de pédale te fait avancer vers un nouveau paysage, une nouvelle rencontre, un passage difficile à franchir, un petit plaisir fugace que tu aimerais partager avec les autres… chaque instant est une nouveauté et je bois ces moments avec délice ! Je sens les liens avec la famille et les amis qui se renforcent avec l’éloignement ce qui compense largement le sentiment de solitude qui s’impose quand on est un peu loin de tout. Le cycliste a le temps de rêver et je vous emporte tous dans mes rêves !

      J'aime

  3. Anne Marie t’a envoyé un message sur ton e-mail! A mon tour je t’adresse mes meilleurs voeux de bon anniversaire!
    AUGURI Stéphane! 1000 de ces jours

    J'aime

  4. Joyeux anniversaire cher presque beau frère que j’espère tu as pu fêter ds un bania qui se respecte
    Et bravo pour ce presque premier tier du trajet

    Yves b

    J'aime

  5. Joyeux anniversaire Stephane.
    Tu passes le cap des 65 haut la main.
    Je reviens d’un meeting aérien à Biscarrosse avec un show incroyable de mon fils avec son rafale . J’ai bien du prendre 10 ans d’un coup pendant qu’il encaissait ses 10 G à près de 1000km heure en tourbillonnant au dessus de ma tête.
    Bravo pour ton courage
    Bises
    Monique

    J'aime

    1. Je dois prendre un G à chaque trou dans la route… mais c’est très localisé sur une seule partie de mon anatomie qui, en fait, absorbe pas trop mal. Donc pour moi tout va bien ! Félicitations à Florent pour son exhibition. Où en est Mathilde ? Bizz

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s