J 12 Agryz-Votkinsk

22 Mai 2018

Le temps a passé vite aujourd’hui… j’ai changé de fuseau horaire et il a fallu avancer ma montre d’une heure (en fait elle le fait toute seule bien entendu).

Donc mon départ à 7H s’est transformé une demie heure plus tard en départ à 8H.

Départ d’Agryz sans encombre. Pour info cette ville s’est créée sur un noeud ferroviaire dans les années 30 et elle est devenue une vraie localité centrée sur cette activité du rail. Ça s’entend si vous laissez la fenêtre de votre chambre d’hôtel ouverte 😬.

L’étape suivante, sur le trajet vers Votkinsk, est la ville d’Ijevsk. Avec plus de 630000 habitants c’est une ville qui semble vivre également avec le ferroviaire (mais aussi automobile puisque j’ai entendu parler d’une usine Renault). En tout cas c’est très industriel et grouillant de vie.

Par contraste le petit musée du chemin de fer est désert et la pauvre locomotive ignorée montre le destin de la bête humaine..

On trouve encore des tramways nommés « désir », pas pour leur côté rétro mais je ne sais pas qui fait le casting des conductrices mais on dirait qu’une armée d’Adriana Karembeu a décidé de prendre les commandes de ces engins antédiluviens.

Tramways qui me vaudront ma première chute du voyage en dérapant sur le rail… c’est comme ça que le métier rentre…

Tout en négociant sur internet ma nuit à Perm avec des membres de Warshowers.org, je quitte Ijevsk sans trop de regrets…

Ma route se poursuit dans des faubourgs industriels, puis campagne, puis cul de sac intégral… ma trace Google m’entraînant dans un hameau perdu, traversé de sentes en terre défoncées dont un tronçon de 20 recouvert de verre concassé :

Je ne sais pas s’ils ont voulu renforcer le chemin par du verre pilé ou si un chargement de baies vitrées est tombé ici mais le résultat est que je traverse un champ pour éviter la crevaison qui m’attendait…

Je suis obligé de faire demi tour et de planifier une nouvelle route. Au total 15 km en plus et 2 heures de perdues 😳. Ça m’apprendra à faire des tracés Google Maps piétons… Et Sven m’avait bien dit :  » I only take pig roats » (je ne prends que des grandes routes… avec une pointe d’accent germanique).

C’est donc vers 19H que j’arrive à mon hôtel après avoir traversé Votkinsk avec un vent toujours favorable mais fort

Joli lac dans la ville

Et petit hôte « de charme » niché au fond d’une petite rue à l’image de mon trajet d’aujourdhui… vive le VTT !

4 réflexions sur « J 12 Agryz-Votkinsk »

  1. Tu sembles avoir un moral de fer..c’est génial.
    Tu gardes une bonne dose d’humour malgré tes aventures et tu écris très bien…un régal à la fraiche…sans décalage horaire
    BIZ

    J'aime

  2. Hi Cher beau frère
    Top ton reportage sportif
    Qt à la question que tu te posais concernant le casting des conductrices de trams, n’oublie pas que j’ai traîné mes guêtres pdt 20 ans en pointillés en Russie et je vois avec ravissement que tt mon travail harassant à porté ces fruits au moins sur ce point là
    Et du coup tu le monde prend le tram … c’est du marketing et c’est créer l’envie !
    Bonne nuit !

    J'aime

    1. Je reconnais bien là ton œuvre, ton évangélisation même, de ces territoires un peu sauvages. Mais quand même peuplés d’une gent féminine des plus avenante !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s