J 07 Tcheboksari – Voljsk

16 Mai 2018

Départ un peu raide ce matin pour des raisons liées aux tracés GPS

Je vous donne une rapide explication : sur Google Maps les tracés de trajet « vélo » n’existent pas en Russie. On peut voyager en voiture ou à pied. J’ai un peu hésité et alternant entre les trajets « voiture » et les trajets « piétons » pour préparer mes étapes. L’avantage des trajets « piétons » c’est qu’ils sont parfois plus directs (plus courts en distance) mais au prix de certaines acrobaties comme celle de ce matin : un chemin en terre quasiment piste rouge si c’était du ski que je pratiquais. Mais ça ajoute un peu de piment (et parfois des rencontres sympathiques comme ce vieux Sergey qui, ce matin, était en train de poser des dalles et des pavés devant sa maison).

Ensuite une traversée de Tcheboksari beaucoup plus longue que je ne l’imaginais : cette ville est immense, construite comme Rome sur des collines, séparées par de grands ponts.

Au passage je photographie une statue de Youri Gagarine, premier être humain à quitter l’attraction terrestre :

Je verrai plus tard en quittant Tcheboksari qu’un enfant de la ville a lui aussi été cosmonaute.

En attendant je m’aperçois que ma carte téléphonique Beeline ne me connecte plus à internet. Je demande à un cycliste penché sur son téléphone à côté de la statue de Gagarine s’il peut m’indiquer une boutique Beeline (ça prend un peu plus de temps à expliquer ça que de l’écrire dans le blog…).

Aussitôt Maxime me prend sous son aile et m’emmène dans une première boutique (fermée) puis une seconde où Alexander, le responsable, se décarcasse pour me dépanner et fini le parc me donner une carte provisoire en attendant que la mienne se reconnecte au réseau.

Je quitte Maxime avec des embrassades « à la Russe »… pour le retrouver 500 m plus loin, lui sagement sur la piste cyclable, moi au milieu des voitures. On se congratule à nouveau et comme ma route est en direction de son bureau, il m’invite à prendre un café et faire connaissance de ses collègues.

Dont acte… Tout le monde m’accueille gentiment et je suis obligé d’expliquer mon projet de voyage, montrer mon blog. Maxime de son côté me montre les films que sa société (ВВС en russe ce qu’il faut comprendre comme « VVS ») réalise : films publicitaires, corporate… Maxime va bientôt partir en Hongrie faire un tournage sur la chasse pour un grand site internet américain qui propose des parties de chasse « all around the world ». Je ne vous ai pas dit que la conversation avec Maxime passe par nos traducteurs Google sur nos téléphones respectifs car il ne parle que Russe. Un de ses collègues qui parle anglais complète et fluidifie un peu les dialogues.

Sur les conseils de ce collègue qui, lui aussi, fait du vélo, Maxime m’accompagne dans un centre commercial pour acheter un « electro-choc » pour me défendre contre les chiens… C’est, paraît-il, très efficace. J’espère ne pas avoir à expérimenter ça mais je me suis déjà fait poursuivre par 3 gros chiens qui ont abandonné en raison de ma vitesse à ce moment là… donc je suis en possession d’un taser dont le port et l’utilisation sont, semble-t-il, autorisés en Russie quand on a plus de 21 ans.

Ensuite Maxime m’entraîne visiter un monument « à la Gloire Éternelle » des anciens combattants de la guerre 41-45.

Vue magnifique sur Tcheboksari et la Volga

Ensuite l’heure a tourné et il est bientôt temps de déjeuner. Je décide donc d’inviter Maxime pour un repas rapide mais roboratif avant de reprendre (enfin) la routeEncore un большое спасибо à Maxime pour sa très grande gentillesse !

En sortant de Tcheboksary je trouve la statue du cosmonaute « local », Andrian Nikolaev, la tête tournée vers les étoiles.Après Tcheboksari, je prends la route vers Kazan en passant par Voljsk, ma prochaine, étape.Mais il est 13H15 et je dois faire 85 km… je baisse les bras et je me dis que je vais m’arrêter et monter ma tente en route.Mais Laurent qui décidément remplit son rôle de routeur à la perfection, m’encourage à persévérer et je finis, un peu épuisé, à 20H15 à Voljsk.

Je profiterai de ma journée de repos à Kazan pour vous parler de cette ville qui semble sortir des années soviétiques sans beaucoup de changement.Sergey, mon couch surfer m’attend à 15H… il est temps de partir !😊

18 réflexions sur « J 07 Tcheboksari – Voljsk »

  1. coucou, que cela fait du bien de vous voir!!! et de vous entendre , attention aux toutous pas tous sympa, vivement la journée de repos pour récupérer bises

    J'aime

  2. Tous les matins,  » j’attaque  » ma journée…de travail …après avoir lu ton blog !!! Que d’aventures et de belles rencontres…Belle journée et bizzzzzzzzzzzzz

    J'aime

  3. Avec toutes ces péripéties tu m’as dit avoir fini la route de nuit. Chez nous, à 20h00 il fait encore jour, normal tu es beaucoup plus à l’Est. Mais n’aurais tu pas dû changer de fuseau horaire et être à 21h00 ?
    Bonne route…

    J'aime

    1. Merci pour ces belles photos, on visite la Russie avec vous ! Ça a l’air super, et vous avez l’air en pleine forme ! Bonne continuation et passez une belle journée de repos bien mérité. @+

      J'aime

      1. Merci Jessica, c’est vrai que tout se passe bien jusqu’à présent 👍
        Pas de douleurs, pas (trop) de stress avec la circulation à la quelle je m’habitue…
        Mais c’est grand la Russie, j’ai l’impression d’être un moucheron à la surface de la terre !

        J'aime

  4. Salut Stephane
    De belles rencontres russe qui font rêver et qui égayent mes longues Journées de travail 😊
    Profite bien et bon courage

    J'aime

  5. Bonjour Stéphane, Il s ont vraiment l’air sympas et accueillant les russes ! Et c’est vrai que tout a l’air gigantesque autour . C’est vraiment beau, ça donne envie. Sauf peut être le « petit » chemin surprise de Google !! 😌
    Bises et plein de souffle pour les prochaines étapes.
    Elizabeth

    J'aime

  6. Salut et Bravo. C’est curieux, tu ne rencontres que des hommes sympa. Jamais de femmes ? Peut être demain puisque c’est le repos du guerrier. Bises

    J'aime

  7. Stephane ,
    Tu nous épates .
    Nous suivons ton aventure avec grand intérêt .
    As tu appris quelques mots de Russe?
    Comment arrives tu à lires les panneaux indicateurs?
    On pense à toi qui pédale dur !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s