J 03 de Vladimir à Ilevniki

Après que Griecha m’ait prévenu que la route jusqu’à Nijni Novgorod avait beaucoup de dénivelés, je commençais à craindre un peu pour cette journée nettement plus longue que les précédentes…

Le départ de Vladimir de bonne heure était vraiment sympa : peu de monde, belle lumière et donc quelque photos des édifices croisés sur mon parcours

Tout d’abord la majestueuse avenue Lénine, quasiment déserte

Puis une petite basilique (Archange Michael)

et un bâtiment administratif

Plus loin la Porte Dorée

Puis la Cathédrale de l’Assomption dédiée au Prince Vladimir le Rouge (fondateur de la ville) et à Saint Théodore

La vue sur la ville y est, paraît-il, magnifique mais le reporter de service aujourd’hui doit avancer un peu…

Au passage quand même un petit arrêt pour admirer la Cathédrale Sobor Bogolyubskoy qui est considérée comme un lieu incontournable à visiter.

Je l’ai, malgré tous ces conseils, contournée et pas visitée… la route m’appelle.

D’après mes calculs 130 km à parcourir avec quelques grimpettes sympathiques qui commencent avant la sortie de Vladimir. Mais là pas de souci : les avenues sont larges, il n’y a pas de circulation. Donc une sortie de Vladimir dans la bonne humeur d’un samedi matin ensoleillé.

Et la bonne humeur continue avec 40 kilomètres sur une route nationale des plus sympathiques : bordée d’une belle forêt, pas trop de voitures, pas le moindre camion à l’horizon … je commençais à regretter de ne pas avoir débuté mon parcours à Vladimir !

Mais au kilomètre 41, changement de programme : on rejoint l’autoroute M97 qui contourne Vladimir et on retrouve nos amis les routiers 🤪. Je ne vous refais pas le topo sur l’accotement : rien de nouveau sous le soleil de Vladimir… si ce n’est que ça dure plus longtemps, que le vent de face est plus violent (les poubelles des stations service s’envolent !) et qu’il y a plus de montées. Et moi j’avale de la poussière par tous les pores de ma peau.

Autant vous dire que quand je suis arrivé à l’hôtel après 132 kilomètres, ça n’est pas la petite passerelle à emprunter qui pouvait m’arrêter

Et pourtant elle était raide et le vélo chargé bien lourd

Et ne me dites pas que j’aurais pu enlever les sacoches pour faire, en plusieurs trajets, un travail moins stupide que Sisyphe… j’étais trop pressé d’aller prendre une douche à la fois méritée et indispensable vu mon état pitoyable.

Au total 10H20 de trajet pour 132 kilomètres avec pas mal de pauses quand même pour nourrir et hydrater mon moteur 😛

Et demain pour repartir j’emprunte la même passerelle…’😥😰😱

Mais demain j’arrive à Nijni-Novgorod sur les traces de Michel Strogoff dont je vous rappellerai les aventures!

11 réflexions sur « J 03 de Vladimir à Ilevniki »

  1. Quel courage bravo grand frère 👍 à défaut de visiter tu vois de belles choses, moi non plus, je n’aurais pas enlevé les sacoches😉 Bon repos bien mérité 💤

    J'aime

  2. Quelle journée encore !
    Aller, bon repos…
    Particulièrement pour le postérieur 🤭.
    Bon, apparemment encore une super météo pour demain du côté de Nijni-Novgorod, que demande le peuple !!

    J'aime

  3. Cool de pouvoir te suivre !… Bravo pour ta dernière performance… Ça n’a pas l’air si facile tes étapes…😳 En tous cas, nous sommes avec toi… de notre canapé 😂 Plein de gros bisous 😘 Françoise

    Envoyé de mon iPhone

    >

    J'aime

Répondre à Stéphane Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s