J 02 Vladimir

Encore un départ matinal qui m’a permis de profiter de conditions sympas en début de matinée. Le vent s’est levé vers 11H.

Prendre l’autoroute en vélo ne présente pas que des avantages… il faut éviter de se rapprocher de trop près des voies de circulation. Et ne pas s’aventurer trop loin sur l’accotement pour 2 raisons :

  • Beaucoup de sable, ce que le vélo n’aime pas du tout avec son chargement
  • Du verre partout. Il doit y avoir pas mal de bouteilles qui passent par la fenêtre et atterrissent sur cette pseudo bande d’arrêt d’urgence.

Donc je zig-zag du côté macadam de l’accotement, au côté sable, un œil sur mon petit rétro pour surveiller mes arrières et un œil pour repérer les morceaux de verre, ressorts, écrous ou ornières remplies de sable ou nids-de-poule.

Mauvaise surprise peu après le départ : une zone de travaux avec basculement de chaussée. Évidemment trop étroit pour que je reste sur la seule voie de circulation au risque de créer un bouchon derrière moi. J’ai donc bifurqué sur l’autre accotement, profitant d’une accalmie de circulation en sens inverse et j’ai commencé à rouler à contre sens sur la bas-côté qui était rempli d’ornières causées par les engins qui avaient dû circuler dessus. Qui dit ornières dit sable, donc vélo immaneuvrable : on descend et on pousse à pied. Heureusement je suis arrivé à une route perpendiculaire et 200 m plus loin un chemin forestier carrossable parallèle à ma route. Ça m’a permis d’arriver deux kilomètres plus loin dans une cité un peu délabrée pour faire la jonction avec l’autoroute.

Le reste du trajet s’est déroulé sans incident :

Pause déjeuner dans un routier dont le seul mérite restera le prix réduit du repas

Pour terminer par une arrivée à Vladimir digne du Tour de France

Le panneau et la montée sont bien réels mais à mon avis le chiffre sur le panneau est largement exagéré.

En arrivant à Vladimir mon Couch-surfeur m’a communiqué son adresse mais en me disant qu’il arriverait vers 20H.

Ça m’a largement laissé le temps de ne pas trouver l’adresse, puis de la trouver, puis de faire des courses pour demain matin, avant qu’il me prévienne que sa compagne était à l’appartement.

Je suis donc installé ce soir chez Griecha (Grégory) et son amie Iulia (Julie).

Le programme de la soirée n’est pas fixé car Griecha va arriver plus tard que prévu… donc incertitude sur l’organisation du dîner mais tout ça va se mettre en place, je le sens !

Une petite vidéo de leur quartier

Et entre temps c’est décidé : on attend Griecha pour aller dîner à l’extérieur.

👍

Maintenant je vais jeter un œil à mon trajet de demain…

Prévu 123,5 km… bon il faut espérer qu’il n’y aura pas trop de montagnes russes. L’hôtel est réservé : une chambre à 10€… ça va être cool !

Une ligne droite de chez droite sur les 2/3 du trajet… pas un virage. A défaut de virages j’aurais peut-être droit à des mirages ? A part la voie ferrée qui traverse les Landes (et qui servait aux records de vitesse des locomotives avant le TGV) on n ‘a pas beaucoup de voies rectilignes comme ça dans l’Hexagone.

10 réflexions sur « J 02 Vladimir »

  1. salut stéph magnifique les photos, mais on te vois jamais !
    fais des selfies ça servira de preuve.
    ( avec le journal du jour)
    on t’embrasse bon courage

    J'aime

  2. C’est vraiment super d’avoir de tes nouvelles . On a presque l’impression de voyager avec toi mais sans l’effort. Bon courage pour tes 123 km

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s